«

»

Van Petegem Classic

Nous étions 8 sur le parcours de la « Van Petegem Classic », au départ de Brakel : Fabian, Jérôme, JP, Pascal, Baptiste, François, Thierry et moi-même.

Les cyclos à la Van Petegem classic

Comme prévu, nous partons à 7 h 30 précises dans cette jolie bourgade endormie de la Flandre-Orientale. Enfin, presque. JP a oublié ses bidons.

  • 7 h 38 – Thierry a la présence d’esprit de prêter un de ses bidons rempli de sirop de menthe
  • 7 h 42 ­­– JP revient après avoir trouvé de l’eau mais ne trouve plus son vélo
  • 7 h 47 ­­– On a retrouvé JP, sa gourde et son bidon, mais on a perdu Fabian
  • 7 h 51 ­­– On se met en route

S’ensuivent 110 km (pour Jérôme et Fabian) et 160 km (pour les autres) de routes typiquement flamandes : des bosses courtes et sèches, des longs faux plats battus par le vent, des pavés urbains soigneusement entretenus, des pavés agricoles qui font grincer nos machines, d’interminables départementales insipides, des petites chemins tortueux défoncés, de la boue, des flaques… En somme, tout ce pour quoi on s’était levés ce matin.

Et au milieu de cette campagne qui tord le cou à l’idée que la Flandre est un plat pays, des jolies Flamandes, d’autres un peu moins, des Meli, beaucoup de Meli, des sosies de Van Avermaet (ou presque), quelques rayons de soleil, des nuages menaçants, et bien entendu, une bière à l’arrivée. Seuls regrets ? Passer par Gramont sans monter Gramont, ne pas croiser le «Zwart von Brackel », ou forcer François à tout faire sur la plaque.

Au final, pour l’équipe des 160, 28,5 km/h de moyenne.
> Voir le tracé