«

»

Lille Hardelot 2018

Nous étions très nombreux au départ de cette nouvelle édition du Lille-Hardelot, représentant fièrement le club. Je ne prendrai pas le risque de citer tout le monde, par peur d’oublier qui que ce soit.

Un parcours de 158 km nous attendait, filant pour une première partie vers le Béthunois avant de serpenter en direction de la côte à travers les collines verdoyantes du Pas-de-Calais.

Au kilomètre 0, notre groupe se scinde en deux. Devant, un groupe emmené par notre président, qui bouclera le parcours en à peine plus de 4 h 30, et derrière, un grupetto d’une douzaine, emmené par Jean-Pierre sur sa nouvelle monture rutilante.

Reconnaissons-le : les 60 premiers kilomètres ne resteront pas dans les mémoires, si ce n’est pour les quelques banderilles placées par Fréd, toujours prompt à montrer les couleurs. Les sponsors apprécieront. Mais ce sont sans conteste les 100 kilomètres restants qui font tout le charme de Lille-Hardelot.

À travers les Sept Vallées, terres d’adoption de Bernanos, nous comprîmes d’où il puisa son inspiration pour écrire Sous le soleil de Satan ! Étourdis par la chaleur, nous eûmes tout loisir de profiter de ces paysages tapissés d’immenses champs de blé et escourgeon, dessinant de longues vagues aux kyrielles de verts. Les côtes de Fauquembergues, Hucqueliers et Parenty nous mirent au supplice, à l’exception peut-être de François qui retrouva sans cesse des ailes à l’approche de courbes généreuses.

Mais à l’arrivée, autour d’un barbecue géré d’une main de maître par Ghislain dit « Ch’Guez de Lesquin », c’est tout un club qui pouvait communier. Aucun doute : ce Lille-Hardelot fut un beau succès !

4

Encore merci à celles et ceux qui ont participé, de près ou de loin, à son organisation.

>> Voir le parcours