«

»

Brevet Saint-Omer Cap Gris Nez

Je n’aurai pas la prétention d’être à la hauteur de notre conteur favori, absent pour quelques jours, mais comme nombre d’entre nous attendent avec impatience le compte-rendu de la sortie dominicale, je m’y colle bien volontiers.

Le traditionnel brevet de fin d’été de Ploegstert nous étant familier, Jean-Pierre eut l’excellente idée de nous retrouver sur le brevet de St Omer- Cap Gris Nez :150km de routes bucoliques à travers l’Audomarois et la terre des 2 caps, mais des routes non dépourvues de côtes puisque les GPS les plus optimistes indiquaient près de 2000m d+ en fin de parcours. Je tairai les noms des côtes car je n’en connaissais qu’une, le célèbre Ventu d’Alembon, LA difficulté majeure du Lille Calais des années 2000, côte gravie par le versant Ouest, plus rectiligne que dans sa partie orientale.

Après un départ plus que tranquille puisque nous dûmes attendre Fabian qui aidait son compère l’Ardéchois à lacer ses chaussures, nous fûmes maintenus en éveil, malgré la campagne encore endormie, par les bruits agaçants des pédales de Fred, les cliquetis de la roue de Jean-Pierre, les craquements de mon pédalier et le couinement de la chaîne de Fabian … la fanfare de l’ECFTR était presque au complet !
Les touristes de l’ECFTR également étaient là, fallait nous voir au cap Gris Nez chercher désespérément le passage pour voir la mer et immortaliser sur les derniers smartphone cette belle journée… 

Nous étions 9 au départ (et à l’arrivée !) pour représenter vaillamment l’ECFTR (Jean-Pierre, Mickaël, Stephan, Pascal C, Pascal L, Fabian, Fred et son pote Thibaut du team de Wizernes, et moi-même). Un groupe plutôt homogène bien que teinté de quelques différences de niveau apparaissant tout au long de la sortie : Fabian, fidèle à lui-même, alternant démarrages tonitruants et cueillettes des champignons, Pascal L gestionnaire hors pair de son énergie, Fred qui eu le mérite de s’accrocher dans toutes les bosses, y compris le Ventu qui en fit souffrir plus d’un, Thibaut impressionnant membre du club de Wizernes, Stephan qui fit quelquefois cavalier seul, préoccupé par la bonne cuisson du canard dominical, Mickaël heureusement pour nous en reprise …, Pascal et Jean-Pierre comme toujours en pleine forme … et moi-même alternant jour et nuit. 
Saint-Omer Cap Gris-Nez
 
Et tout ça sous un soleil radieux et des paysages magnifiques … une journée mémorable !